Actualités, conseils, trucs et astuces à propos de l'immobilier

27/04/2020

Le confinement bouleverse aussi l’immobilier résidentiel

Le confinement bouleverse aussi l’immobilier résidentiel

Comme dans de nombreux pays, en Belgique, la crise sanitaire et économique liée au Covid-19 contraint le marché immobilier à ralentir.

Le confinement rendu obligatoire, les visites des biens sont actuellement suspendues.

Il est à noter que la signature d’offre et de compromis peut toujours être réalisée à distance par voie électronique ou par courrier.

Les actes authentiques considérés comme non urgents ont dû être quant à eux reportés ; à noter que la signature par procuration numérique se met en place ; consulter les détails en cliquant ici.

Quelles sont les conséquences du Covid-19 sur le marché immobilier ?

Actuellement le marché immobilier est en « stand-by ». Les déplacements étant extrêmement limités, les visites des biens doivent être postposées – à priori après le 11 mai (en respectant de strictes mesures) – ou éventuellement être réalisées à distance grâce aux visites virtuelles.  Les contacts et réunions se réalisent également à distance par téléphone ou visioconférence.

A ce jour, il est impossible de connaître l’impact réel de la crise sur les prix de l’immobilier.

Je pense que la conséquence principale sur le marché immobilier résidera surtout dans l’utilisation systématique des ‘nouvelles technologies’ (notamment effectuer une pré-visite à distance) afin de diminuer les allers-retours et ainsi minimiser les risques d’une seconde vague de propagation…

Y a-t-il toujours un intérêt pour les recherches immobilières ?

Bien entendu, heureusement. L’immobilier reste une valeur refuge. Dans les demandes que l’on reçoit actuellement, on perçoit un intérêt croissant pour les terrains et maisons situés dans les campagnes.

Pensez-vous que le marché des secondes résidences sera impacté ? 

Le coronavirus a « permis » à bon nombre d’entre-nous de retrouver les valeurs essentielles ; profiter des instants en famille, d’un jardin et de la nature, apprécier d’être au calme et dans un environnement sain.

Je suis persuadée que dans les mois à venir il y aura un regain d’intérêt pour l’immobilier situé dans les Ardennes. En effet, de nombreuses personnes souhaiteront une habitation plus proche de la nature ou plus spacieuse, ou acquérir une résidence secondaire dans les Ardennes pour souffler le temps d’un week-end…

Vous souhaitez un éclaircissement ou une information complémentaire ?
Consultez les 11 questions fréquemment posées et n'hésitez par à nous contacter, nous sommes disponibles & à votre écoute ; nous travaillons chaque jour pour préparer au mieux la reprise…