Actualités, conseils, trucs et astuces à propos de l'immobilier

23/03/2020

Le Coronavirus et les transactions immobilières

La pandémie récemment déclarée et les mesures de confinement adoptées bouleversent tous les secteurs de l’horeca, les commerces, la médecine, le sport, les transports, les banques, les forces de l'ordre, l'administration, la production... et aussi l'immobilier.

À côté des aspects technique, juridique et administratif, la profession d'agent immobilier est aussi un métier de contacts, où les liens humains et sociaux sont primordiaux ; nous sommes là pour vous conseiller, vous guider, effectuer les expertises, les visites, les négociations, … Bref, vous accompagner dans toutes vos démarches.

La santé étant aussi notre priorité, il est de notre devoir de nous adapter à cette situation bien compliquée.

Durant la crise sanitaire, comment est-il alors toujours possible d'avancer ? Nous répondons à vos 11 principales questions.

1) J'ai confié la vente de mon bien à une agence, mais je crains que les circonstances actuelles ne bloquent l'avancée du dossier. Que faire ?

Sachez que, d'une manière ou d'une autre, les transactions risquent de prendre plus de temps que dans des « conditions normales » de marché. En effet, nous tournons au ralenti et cette situation risque de durer plusieurs semaines. Si la mise en vente de votre propriété a déjà débuté, il est possible de « suspendre provisoirement » la mission le temps que la situation soit rétablie.

2) Je souhaite vendre mon bien, mais n'est-il pas mieux d'attendre que le confinement soit terminé ?

En dehors des visites et des rendez-vous, nous pouvons déjà travailler sur le volet administratif (préparation du contrat, demande des documents obligatoires, etc.)  ! En effet, la préparation de la mise en vente d'un bien peut prendre une à deux semaine(s)... Nous pouvons donc débuter dès maintenant et ainsi « être parés » à publier dès que nous serons libres de nos mouvements.

3) J'ai visité un bien avant les restrictions de déplacement et souhaiterais faire une offre. Est-ce possible ?

Absolument ! Nous assurons toujours le suivi administratif de nos dossiers. Vous avez donc tout à fait le droit de nous remettre une offre en bonne et due forme (par courrier postal ou par e-mail). Nous en discuterons avec le vendeur et vous reviendrons avec sa décision dans les plus brefs délais.

4) Ma demande de crédit est en cours. Serais-je prochainement informé de la suite ou dois-je attendre la fin du confinement ?

Actuellement les banques aussi assurent le volet administratif  de leurs dossiers. Elles organisent toujours des rendez-vous, mais seulement en cas de réelle urgence et en prenant bien sûr toutes les précautions nécessaires. À l'heure du numérique, les possibilités de communication à distance sont nombreuses et certaines banques vous proposent même des rendez-vous par vidéoconférence avec votre banquier !

5) Je devrais signer un compromis dans les jours qui viennent, qu'en est-il ?

Rassurez-vous, le compromis peut également être signé à distance ! Comme d'habitude, nous transmettons le projet aux vendeurs et acquéreurs ainsi qu’aux notaires respectifs. Une fois le compromis adapté et approuvé, il peut tout à fait être signé à distance par échange d'e-mails ou de courriers.

6) Et la signature de l'acte alors?

Pour l'acte authentique, c'est plus compliqué...

Comme les agences immobilières, les études notariales poursuivent leurs tâches administratives, mais ne peuvent plus recevoir aucun client, et ce même sur rendez-vous (sauf cas extrêmement urgent). Dès lors, il est impossible de passer un acte notarié pendant cette période de confinement.

Ces circonstances étant exceptionnelles et hors de contrôle, nous supposons et espérons que l'administration de l'Enregistrement ne tiendra pas compte des éventuels frais de retard occasionnés par le report des actes.

7) Avec les délais allongés pour la passation des actes, je crains que l'autre partie ne fasse demi-tour !

Le Covid-19 ne représente pas une raison justifiant l'annulation d'une vente. La situation de crise que nous traversons touche tout le monde et des alternatives sont trouvées et proposées par les autorités pour éviter ce genre de scénario.

Si toutefois l'une des parties souhaite mettre fin à la vente en cours de route, elle devra se plier aux conditions et dédommagements prévus dans le compromis de vente.

8) Mais... si l'acte est reporté, mon taux d'emprunt ne sera plus garanti !

À circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles. Il semblerait que les organismes bancaires aient décidé d'allonger la durée de garantie des conditions de prêt de deux mois. Demandez à votre intermédiaire si c'est votre cas.

9) Je suis en chômage économique à cause de la pandémie, je ne peux plus assurer le paiement de mon crédit hypothécaire... est-ce que je peux demander un étalement des mensualités ?

Sur cette matière, le gouvernement a conclu un accord avec le secteur bancaire. Pour les foyers (ainsi que les entreprises et indépendants) se trouvant en difficultés financières à cause de la crise du Coronavirus, il y aura un report des mensualités jusqu'au 30 Septembre 2020, et ce, sans frais. Prenez donc contact avec votre banquier !

10) Je suis en plein travaux/déménagement, puis-je continuer à rénover/m'installer ?

Pour l'instant, si bien les entreprises du bâtiment que celles de déménagement décident seules si elles font un travail ou non et sous quelles conditions. Tout dépend donc des personnes avec qui vous travaillez. N'oubliez pas de toujours respecter scrupuleusement les règles et conseils fixés par l'état ! Votre pendaison de crémaillère peut attendre ;-)

11) Quelles seront les conséquences sur les prix des immeubles ?

Il est encore trop tôt pour définir l'impact qu'aura cette crise sur le secteur immobilier. Les ventes sont en « stand-by », il est donc encore impossible de comparer les conditions de vente avant et après la pandémie. Nous pensons que l'immobilier reste l'un des majeurs investissements, surtout en Belgique. Mais nous ne pouvons pas encore spéculer sur l'effet que cela aura sur le moyen terme.

Nous espérons avoir pu vous aider grâce à ces 11 questions/réponses, nous restons mobilisés pour répondre à  toutes vos autres questions par :

- téléphone (WhatsApp, Viber,...) au 0473 49 73 04

- e-mail : info@immoks.be

- Facebook : www.facebook.com/immoks

Pendant la période de Lockdown, n’oubliez pas de prendre soin de vous, de ceux que vous aimez et de votre habitation.

Retrouvez nos précieux conseils en home-staging ici.

Ensemble, en respectant les mesures de confinement et de sécurité, nous stopperons la propagation du virus et reprendrons nos vies en mains.